Interview Exclusive — 17 septembre 2012

 

 

 

 

 

 

 

 

RockNlive a eu la chance de s’entretenir avec Evan Seinfeld, l’ex frontman de BIOHAZARD, qui a reprit du service au sein d’ATTIKA 7, groupe de Métal made in Los Angeles. Seinfeld nous parle du nouvel album au son ravageur « Blood Of My Ennemies« , l’histoire du band et de la tournée à venir. Thanks guy !!!

 

LOS ANGELES – SEPTEMBRE 2012

 

Hello Philippe ?

 

Non c’est Jenna, la collègue de Philippe. Comment vas tu ?

Ecoutes, ça va plutôt bien. Je suis très excité car nous allons reprendre les routes le 19 septembre pour une tournée américaine de 7 dates, alors oui ça va plutôt bien !

 

Où es tu en ce moment ?

Je suis chez moi à Los Angeles. Avec ma femme et mon chien Henry !

 

Attika 7 sort son premier album « Blood for my enemies » … Peux tu me le décrire en trois mots ?

En 3 mots ? (long instant de réflexion). C’est le matin ici, je n’ai pas encore bu mon café, j’ai un peu du mal ! Excuse moi. Alors hummm … Je dirais, méchant, mélodique et lourd.

 

L’histoire de cet album en quelques mots ?

C’est une histoire intéressante car cela a commencé avec mon meilleur ami Rusty Coones qui est motocycle. Rusty voulait faire un album mais cherchait un chanteur … Il m’a donc appelé et m’a proposé. J’ai tout de suite accepté.  Nous voulions faire quelque chose de classique tout en étant original dans notre genre. Nous avons commencé par faire quelques démos tous les deux. Ensuite nous avons réunis nos musiciens. Nous avons appelé le producteur MUDROCK (producteur GODSMACK et AVENGED SEVENFOLD ) que je connais depuis bien longtemps. C’est lui qui m’a aidé à trouver ma voix. Je lui ai parlé du projet et il a tout de suite accepté !

Nous avons essayé d’être le plus honnête possible à travers nos chansons, notre travail. C’était comme un vieux rêve que Rusty et moi avions depuis plus de 20ans mais qu’on n’osait pas faire.

 

Dis en moi plus sur ton inspiration pour cet album ?

Mon inspiration est celle du temps qui passe. De toute les choses que j’ai accompli, que j’ai vu, que j’ai vécu. C’est très personnel. Notre amitié avec Rusty aussi a été une inspiration et nous avions les mêmes idéaux de texte. Nous avons voulu véhiculer un message d’espoir à travers ma musique, dire aux gens « trouvez votre liberté, tout est possible. Que dans les pires moments, ils ne faut jamais lâcher ses rêves car il y a toujours quelque chose de positif à venir ! »

 

Où et quand avez vous enregistré ?

Nous l’avons enregistré il y a cinq mois au « Happy Shop » à Los Angeles avec MUDROCK.

 

Qui a écrit les paroles et de quoi parlent elles ?

C’est Rusty, le guitariste du groupe qui a écrit l’intégralité des paroles. Ses textes sont assez variés. Il y a en a à propos de revanche, de prison, de respect, de l’addiction, de l’intégrité aussi. En voyant ces thèmes là, tu peux peut être penser que c’est un album noir. Oui il l’est, dans la musique et dans les textes. Mais au fond si tu lis attentivement les paroles, tu pourras te rendre compte qu’on dénonce tout cela et que l’on encourage les gens à sortir de leurs vieux démons, de profiter de chaque instant et de ne jamais lâcher les rêves. En tout cas je suis très fier de chanter des chansons aussi profondes !

 

Chaque musiciens vient de gros groupes différents … Penses tu que Attika 7 est un « Superband » ?

Je n’aime pas ce terme. Je ne pense pas que l’on soit un « Superband ». Je pense juste que nous sommes des passionnés de musique et que l’on a décidé de s’éclater à faire un album. En aucun cas ,il a été conçu comme un « Superalbum ». On avait tous envi de faire quelque chose à coté de nos groupes respectifs. Nous sommes tous différents. Nous avons tous foi en la musique et nous voulons juste continuer notre exutoire parallèlement à nos propres carrieres.

 

Attika 7 c’est one big party entre potes ou pas ?

Non, ce n’est pas une « big » party. Chaque membre du groupe est très mature. Nous nous entendons tous très bien mais c’est un projet sérieux où le travail est de rigueur. Nous rigolons bien mais nous ne passons pas la plus part du temps à déconner et à faire la fête.

 

Tu m’as dis en début d’interview que vous allez bientôt être sur les routes …

Oui, nous allons jouer sur la tournée « The ROCKSTAR ENERGY UPROAR TOUR » avec entre autre Godsmack, POD, Shinedown, Papa Roach et plein d’autres groupes … Le tour commence le 19 septembre à Salt Lake City jusqu’au 30. On ne jouera que dans des clubs. Et j’adore ça !

 

Et l’europe ?

Nous allons venir en Europe et en France en décembre et Janvier. J’ai plein de souvenir en France. J’ai joué énormément de fois dans votre pays avec mon autre groupe BIOHAZARD, je me souviens des concerts à l’Elysée Montmarte, au Gibus … Mais je ne suis jamais venu en France avec ATTIKA 7 et je suis vraiment impatient. C’est un pays que j’adore, le public est fou …

 

Le meilleur concert que tu as vu de ta vie ?

Oh mon dieu ! Le meilleur concert ? Non je ne peux pas te dire, en revanche je peux te dire mon top 4 ! Le premier concert et un des meilleurs que j’ai vu était Kiss, lors du Love Gun Tour  ! J’ai été voir Ozzy Osbourne pendant son Diary of A Madman Tour, c’était géant ! J’ai eu la chance de voir Metallica dans un club pour leur premier album. Et enfin le meilleur concert que j’ai vu Judas Priest en 1992.

 

As tu un message pour tes fans français ?

Oui. S’il vous plait écoutez notre album. Suivez nous sur twitter, facebook … Merci pour votre soutient que vous m’avez toujours apporté depuis de nombreuses années.

« Hey Henry what’s the fuck ?? (Il s’adresse à son chien) you’re so crazy, qu’est ce que tu es entrain de faire ? Calme toi !!! »

Désolé Jenna, c’était mon chien il est complètement fou mais je l’adore !!! Pour en revenir à mes fans français, j’ai vraiment hâte de leur présenter ATTIKA 7 sur le devant de la scène, Merci beaucoup (En français N.D.L.R).

 

Merci beaucoup Evan pour cet entretient.

Merci beaucoup (en français N.D.L.R). Bonne journée !

 

www.attika7.com

 

Jenna Lefebvre-Renou pour ROCKNLIVE

 

 

Share

About Author

philip.barucq

(0) Readers Comments

Comments are closed.