Non classé — 03 septembre 2012

 

 

 

 

 

 

 

RockNlive a eu la chance de s’entretenir par téléphone avec Marko Palmén, le guitariste du groupe suédois de Death Métal « EVOCATION » pour nous parler de leur nouvel album « ILLUSION OF GRANDEUR » à paraître le 24 Septembre dans les bacs.

 

SUEDE – AOUT 2012

 

Hey Jenna ? C’est Marko d’Evocation !


Hello Marko, c’est un grand plaisir de te parler, merci à toi.

C’est moi qui te remercie !


Où es tu et que fais tu aujourd’hui ?

Je suis chez moi en Suède. Ce soir je n’ai rien de spécial de prévu, tu es ma dernière interview, après je vais profiter de mon « home time ». Cependant cet après midi, je suis allé en ville pour travailler sur des nouveaux matériaux de haute technologie, le pied total ! Et hop me revoilà pour donner des interviews. En fait ce fut une journée intéressante !


Cool ! Parlons du nouvel album d’Evocation « Illusion Of Grandeur » qui sera dans les bacs fin septembre … Peux tu m’en dire plus ?


Nous avons commencé l’écriture d’Illusion Of Grandeur juste après « Apocalyptic » en Octobre 2010. Pour « Illusion Of Grandeur » nous voulions faire quelque chose de différent des autres albums, quelque chose que nous n’avions jamais osé faire mais que nous rêvions tous en secret.

Pour cela nous nous sommes concertés et nous avons puisé dans notre éducation musicale. Nous voulions que chaque morceau soit un condensé de riff extrême. Nous sommes arrivés à une période de vie avec Evocation, où tous les membres  voulaient faire exactement la même chose.

C’était donc plus facile pour le travail, ce qui nous a permit d’aller très loin dans nos processus et d’aboutir à un album qui sonne comme le meilleur pour nous à présent. L’aventure d’Illusion Of Grandeur était un grand bonheur et à l’aube de le retrouver dans les bacs, je suis très fier, très content, et nous espérons toucher un nouveau public. J’ai vraiment très hâte.


Avec qui avez vous travaillé pour réaliser cet album ?

Nous avons travaillés avec Roberto Laghi qui est le producteur d’IN FLAMES. C’est un mec extraordinaire. On a tous appris énormément de choses grâce à lui. Il a un sens du travail hors pair. C’était une évidence de travailler avec lui, il a tout compris. Il nous a permis de réaliser un album comme nous le souhaitions, jusqu’au moindre détails.


Je voulais savoir où et quand avez vous enregistré « Illusion Of Grandeur » ?

Nous l’avons enregistré entre Mars et Juin 2012 au IF Studio, celui d’IN FLAMES en compagnie de Roberto Laghi, mais aussi dans notre propre home studio.

Le plus important du travail s’est fait au IF, en revanche tous les arrangements secondaires ont été fait chez nous. L’avantage d’avoir son propre studio, c’est que dès que tu as une idée, tu peux l’enregistrer de suite. Au IF, on avait plus de pression, pas le droit à l’erreur, nous sentions une atmosphère beaucoup plus sérieuse ! Mais les deux sont cool.


Que veux dire « Illusion Of Grandeur » ?

Je vais essayer (rires) ! Pour nous, « Illusion Of Grandeur » est une expression qui veut dire « Je suis un leader, je veux le meilleur pour moi et pour mon pays » « Je suis quelqu’un de bien, tout va bien, je suis sûr de moi ». C’est une expression un peu égoïste qui symbolise la super puissance et l’assurance de soi.


Qui écrit les paroles ? Et quels sont les thèmes abordés ?

C’est Thomas qui écrit toutes les paroles. L’écriture est une grande passion pour lui avec le chant, c’est un mec qui est toujours entrain d’écrire. Il a un don pour cela. Dans les thèmes qu’il aborde, il veut se sentir libéré, c’est un véritable exutoire pour lui.

Il traite des sujets comme le Christianisme, la destruction, le comportement entre les humains, ce sont des thèmes très personnels qui lui tiennent à coeur. Pour ma part, je trouve que ce sont des sujets assez durs, mais qui collent bien à « Evocation ».

En fait, j’en parle jamais avec Thomas, c’est comme si il avait une part cachée au fond de lui même. Et c’est sans doute cela qui contribu à l’univers d’EVOCATION.


De quelle façon procédez vous pour enregistrer ?

Nous avons une façon bien particulière d’enregistrer nos chansons ! Nous commençons toujours par les batteries, la guitare rythmique et la basse vient se greffer après tout naturellement.

Ensuite la guitare solo se pose en douceur sur ce que nous avons déjà fait. Cela nous permet aussi de rajouter des notes, ou d’en retirer, de voir l’harmonie qui se créée et de pouvoir la modifier si l’on en éprouve le besoin. Dès que toute l’instru est en place et nous plait, Thomas pose sa voix principale et ensuite ses backrounds.

Parfois nous rajoutons des effets vocaux du style « deeper » mais ce n’est pas systématique,  puis cela part au mixage. Tu veux savoir comment cela se passe ?


Oui, bien sûr !

Great ! Alors, pendant le mixage nous reprenons toutes les chansons une par une et nous retravaillons chaque piste de chaque instrument. C’est un travail long, mais très productif et très intéressant.

On s’éclate avec les effets comme du Treble, de L’echo, du Vocal, du Delay, du Deeper. En règle générale, on monte tous les levels des guitares car ce sont elles que nous voulons mettre en avant.

Ce qui est génial avec notre expérience, c’est que l’on réagit immédiatement face aux problèmes de levels.

Notre façon de travailler et de concevoir notre musique nous a permit de développer des automatismes musicals ! On réalise qu’on est vraiment efficace.

Ensuite arrive le Mastering … Le mastering c’est le grand ménage, chaque son est mit de côté, retravailler pour qu’il en sorte quelque chose de propre qui sera la marque d’EVOCATION !

Voilà c’est à peu près tout, c’est déjà beaucoup et c’est quelque chose qui me passionne énormément comme tu peux le voir.


Parlons des concerts maintenant, bientôt sur la route ?

Nous allons faire quelques dates à partir du 27 septembre histoire de retrouver nos marques, il y en aura 9 au total à travers l’Allemagne.

Je n’ai pas encore d’infos pour le moment mais notre tournée européenne débutera cet hiver ! Nous espérons jouer aussi sur des festivals cet été. J’aimerai vraiment faire le Hellfest.


RockNlive a couvert le Hellfest cette année, c’était vraiment cool !

Génial, c’est un festival qui représente tellement pour nous, nous rêvons tous d’y jouer, je croise les doigts !!!


Vous venez de Suède, est ce que votre pays est une inspiration pour vous ?

Oui, complètement, en fait c’est plutôt toute l’atmosphère des pays nordique qui nous inspire, comme la Suède, la Finlande et la Norvege.

Nous avons beaucoup tourné dans ces trois pays là et il y  un petit quelque chose qui représente beaucoup pour nous. C’est chez nous, les paysages, la nature, le froid forme quelque chose de très spécial tu sais … alors vivant là-bas cela déteint forcément sur nous et notre musique … Ce sont des pays où nous nous sentons libre, et quand tu te sens libre et bien, ça influence ta façon de jouer, de travailler … Donc oui c’est quelque chose d’important pour nous.


As tu un message pour tes fans français ?

Je voulais les remercier du fond de mon coeur. J’ai hâte de les retrouver et de les rencontrer au cours des concerts que nous allons donner. Malheureusement je n’ai pas encore les dates. Je suis pressé de voir leur réaction, à mon avis ils vont être surpris et vont aimer. Nous sommes en tout cas fiers de nous pour cet album et les moments les plus intenses sont à venir grâce aux lives ! On se voit sur la route.


Yes cool ! En tout cas merci beaucoup Marko pour cet entretient, et on espère vous voir au Helffest l’année prochaine !

Merci beaucoup à toi Jenna, bonne soirée !

www.evocation.se

 

 

 

Share

About Author

philip.barucq

(0) Readers Comments

Comments are closed.