Interview Exclusive — 03 mai 2012

 

 

 

 

 

 

 

 

Les Finlandais sont de retour pour défendre leur nouvel opus « Stones Grow Her Name ».

Pour l’occasion RockNlive a pu s’entretenir avec  Tony Kakko le leader du fameux groupe made in power metal!!



 

Hello Tony ca va?
Sonata Arctica revient avec un nouvel opus « Stones Grow Her Name », peux tu nous le présenter en quelque mots?

Oui, mais en « quelque mots » ça va être dur (rires). Je pense que c’est un excellent album. Une sorte de nouvelle phase pour Sonata Arctica. il est très réfléchit, il contient des choses que nous n’avions jamais fait auparavant.très varié. Je le redis encore mais c’est un excellent album !

 

En quoi est-il différent des autres?

Et bien, dans la composition et dans l’écriture, on a utilisé des choses différentes. Au cours de la carrière de SA ont a pas cessé de travailler, alors évidemment il y a une évolution entre chaque album.« Stones Grow Her Name » est juste la suite logique de notre travail au cours de notre carrière.

 

Quels sont les sujets abordés dans les paroles?

Je parle toujours des mêmes choses, de l’amour, la relation entre humains, de la vie en général, des choses qui me touchent d’une façon ou d’une autre. Ma plume est un peu différente aujourd’hui, ce qui implique un autre processus dans ce travail. Dans « Stones Grow Her Name », j’ai écris sur ma vie personnelle par exemple. Je puise dans ma vie, mon histoire, celle de mes proches pour écrire. C’est quelque chose qui me touche beaucoup.

 

Peux tu m’en dire plus à propos de votre 1er single « I Have The Right » ?

« I Have The Right » est la dernière chanson que j’ai écrite pour cet album. Elle a ensuite été enregistrée très vite. C’est une chanson qui parle de l’éducation des enfants.Une chose sérieuse l’éducation, c’est toi qui construis la vie de ton enfant…..enfin c’est ma vision des choses.

 

Quelle est la chanson qui symbolise le mieux « Stones Grow Her Name »?

Il n’y a pas vraiment un titre qui symbolise plus l’album qu’un autre….ce n’est pas parce que « I Have The Right » est le premier single que c’est cette chanson là symbolise le mieux l’album.

Je crois que toutes les titres contribuent à l’univers de « Stones Grow Her Name«  et que pour avoir une idée globale, la meilleure chose est de l’écouter en entier !

 

Lorsque que  vous êtes en concert dans un pays vous avez pour habitude de jouer une chanson de ce dernier, en France par exemple, c’était du Nino Ferrer, au Canada Céline Dion. Y a t’il un artiste que vous aimeriez encore reprendre?

Non pas spécialement, il s’agit de « clin d’oeil » quand nous reprenons une chanson d’un pays. Ce n’est pas une obligation, c’est juste qu’on aime bien, mais on le fait pas à chaque fois … ça nous fait plaisir et au public aussi !

 

Vous repartez sur le route bientôt?

Nous sommes en pleine tournée des festivals. Nous avons beaucoup de dates prévues chez nous en Finlande, mais aussi en Espagne, Hongrie, Italie et même une date en Australie en juin. Nous sommes à l’affiche de tous les plus grands festivals. Je suis très satisfait. Nous allons défendre « Stones Grow Her Name » sur scène , et ça va être génial. Nous savons que notre public nous soutient et on a hâte de partager notre nouvel album avec eux.

 

Quelques mots à propos de la France ?

Je me souviens la première fois qu’on est venu en France, je m’attendais à jouer devant une centaine de personne. J’ai halluciné car la salle était remplie et les fans connaissaient les paroles par coeur. Cela m’a énormément touché, depuis j’ai une affection spéciale pour votre pays.

Je remercie nos fans Français, on espère que l’album leur plaira et qu’on viendra bientôt jouer chez vous !

 

Merci Tony pour cette interview, joli album !

Merci à toi. Bonne soirée.

 

Propos recueilli par Jenna Lefebvre Renou

Share

About Author

philip.barucq

(0) Readers Comments

Comments are closed.